croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Olivier Besancenot : fin du paiement à l’acte

Election présidentielle 2007 : le programme du candidat Olivier Besancenot (LCR) en matière de santé et protection sociale.

Le plus jeune des candidats à la présidentielle (32 ans) propose, au nom de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), une autre répartition des richesses. Dans son programme, il préconise de réduire les profits pour les actionnaires et d’augmenter les salaires, ce qui entraînerait des recettes supplémentaires pour la "Sécu". Dans ce système, les mutuelles se verraient confier des missions de prévention. Quant aux assureurs privés lucratifs, ils seraient "exclus du secteur de la santé".

Elu, Olivier Besancenot abrogerait la réforme d’août 2004. Pour lui, l’égalité d’accès aux soins passe aussi par une régulation des installations de médecins sur le territoire. Du côté des tarifs, le secteur 2 serait supprimé. Le paiement à l’acte serait également remis en cause. Dans la même logique, le secteur privé n’aurait plus sa place à l’hôpital. Concernant les médicaments, Olivier Besancenot veut confier ce secteur à l’Etat et favoriser les médicaments génériques.

Pour les retraites, un seul régime serait en vigueur : le droit à la retraite après 37,5 annuités, garanti à 60 ans, ou même plus jeune pour ceux qui ont exercé des métiers pénibles. Enfin, les ressources des personnes en situation de handicap devraient "au minimum" être alignées sur le Smic.