croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Médicament : l’information des médecins sous influence

L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) dénonce la pression exercée par les laboratoires pharmaceutiques sur la prescription des médecins. Dans un rapport, elle montre comment l'information des médecins est biaisée par la promotion des médicaments. L'industrie pharmaceutique "consacre au moins 3 millions d'euros, au trois-quarts sous la forme de la visite médicale", précise le document qui souligne que "cette estimation est certainement très sous-évaluée". L'Igas constate que l'information dispensée par les visiteurs médicaux ne contribue pas systématiquement au bon usage du médicament mais répond à des exigences commerciales. Et qu'elle coûte cher à la collectivité : "plus de 25.000 euros par médecin généraliste et par an" ! L'Igas recommande, "une action vigoureuse des pouvoirs publics" et propose d'organiser "le désarmement commercial" de l'industrie pharmaceutique dans l'information des médecins.
GT

Retrouvez le rapport de l'Igas en cliquant ici.