Médecins : la Sécu propose une hausse de la consultation à 25 euros

Pour l'heure, aucun calendrier n'est fixé, mais le montant de la consultation de base des médecins pourrait prochainement passer de 23 à 25 euros. En tout cas, signale Le Figaro, l'assurance maladie devrait proposer cette augmentation aux représentants des médecins libéraux lors de la nouvelle séance de négociations qui se tient ce mercredi 1er juin 2016.

Concrètement, explique un document destiné aux syndicats que s'est procuré le quotidien, la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) propose de "mettre en place une majoration (de la consultation) qui permettra aux médecins généralistes de secteur 1 et secteur 2 adhérant au contrat d'accès aux soins de bénéficier, selon un calendrier à définir, d'une valeur de la consultation équivalente à celle des autres spécialistes", soit 25 euros.

Cette proposition, enchaîne Le Parisien/Aujourd'hui, devrait satisfaire les syndicats de médecins qui, depuis plusieurs mois, sont hostiles au gouvernement en raison du vote de la loi Santé, en janvier 2016.

La CSMF, première organisation de médecins libéraux, réclamait d'ailleurs cette augmentation. Elle revendiquait également la mise en place d'"un deuxième niveau de rémunération à 30 euros, représentant les actes coordonnés et de suivi entre le médecin traitant et un spécialiste, un troisième pour des affections lourdes, à 45 euros, et enfin, un quatrième niveau de rémunération à 75 euros pour les consultations nécessitant une expertise particulière."

D'après Les Echos, "l'option défendue par l'assurance maladie représenterait un geste de 569 millions d'euros, dont 450 millions assumés par la Sécurité sociale (le reste étant à la charge des complémentaires)".

Néanmoins, poursuit Libération, l'hypothèse d'une revalorisation de deux euros de la consultation de base "n'est pas définitive". L'assurance maladie doit en effet trouver un équilibre global afin de financer toutes les mesures de la future convention médicale.

Il faudra donc, soit répartir, soit trancher : en d'autres termes, les autres majorations réclamées par les médecins, notamment celles envisagées pour les consultations longues, pourraient être écartées.

Dans son document, concluent Les Echos, la Sécu propose aussi aux médecins libéraux de remplacer les multiples rémunérations forfaitaires actuelles (forfait médecin traitant, rémunérations sur objectifs, etc.) par une "rémunération unique dédiée au suivi de la patientèle du médecin traitant". Le coefficient de base de celle-ci serait fixé à 5 euros par patient, valeur qui serait majorée "en fonction des caractéristiques retenues" (âge du patient, pathologies, patientèle précaire, etc.). L'objectif étant, pour l'assurance maladie, de mettre en place "une rémunération simple et lisible".

A lire aussi dans la presse

Frédéric Lavignette

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)