croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Malakoff Médéric et Humanis : rapprochement en vue

Malakoff Médéric et Humanis ont annoncé le 22 mars 2017 la possibilité d'un rapprochement sur leurs activités de retraite complémentaire et d'assurance de personnes.

"Les lignes bougent à une vitesse folle dans le monde de l'assurance et de la protection sociale en France", observent ce matin Les Echos, qui consacrent un article au rapprochement annoncé entre les deuxième et cinquième groupes de protection sociale français : Malakoff Médéric et Humanis.

Pour l'instant, les deux entreprises prévoient "le lancement d'une étude d'opportunité sur les modalités de rapprochement", précise L'Argus de l'assurance, qui subodorait dès le 20 mars 2018 "une volonté commune d'engager différentes coopérations et collaborations". Une fois cette étude réalisée, les assemblées générales des deux entités devraient valider le projet, en juin prochain, fixer un calendrier plus précis.

Il s'agit pour elles "d'identifier des terrains de mutualisation et des synergies". Celles-ci porteront sur la retraite complémentaire, domaine où ces deux groupes devront faire face "aux exigences d'efficience renforcées en matière de gestion", poursuivent Les Echos. Le quotidien économique rappelle à ce sujet que "le deuxième plan d'économies de l'Agirc et de l'Arrco demande un effort total de 300 millions d'euros à l'ensemble des groupes de protection sociale d'ici à 2022".

Pour réduire leurs coûts dans ce contexte, sans dégrader les services aux assurés et aux entreprises, Malakoff Médéric et Humanis pourraient créer une plateforme de gestion commune en retraite complémentaire ou encore développer la digitalisation des process.

Autre terrain commun : l'assurance de personnes, un marché sur lequel "Malakoff Médéric et AG2R La Mondiale sont deux opérateurs de premier plan en collectives", commentent Les Echos.

Depuis la généralisation de la complémentaire santé en entreprise et la fin des clauses de désignation pour ces contrats, "la concurrence n'a jamais été aussi féroce", souligne l'Argus de l'assurance.
La course à la taille fait donc rage dans le secteur, pointent Les Echos, en rappelant les grands rapprochements déjà opérés sur ce marché : création du groupe VYV, annonces de rapprochement entre la Macif et Aesio, d'une part, et la Matmut et AG2R La Mondiale, d'autre part.

Enfin le rapprochement entre les deux groupes de protection sociale pourrait avoir une utilité en matière prudentielle. "L'étude d'opportunité comprend un audit sur les fonds propres alors que des informations très alarmistes circulent concernant un défaut de provisionnement important chez Humanis pour 2017, après que celui-ci ait déjà annoncé un ajustement de 120 millions d'euros pour 2016, relève L'Argus.

A lire aussi dans la presse

Sabine Dreyfus

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)