Loi Travail : surtaxer les CDD ?

Le Premier ministre reçoit ce matin les syndicats étudiants et lycéens, à la veille d'un week-end de difficiles arbitrages sur le projet de loi Travail. Le gouvernement envisagerait d'augmenter les taxes sur les CDD et l'intérim, une option qui relève de la négociation sur l'assurance-chômage entre les partenaires sociaux, qui doit se poursuivre jusqu'en juin. "Hollande refuse de capituler", titre Le Parisien/Aujourd'hui (page 4) à propos du refus exprimé hier par le président de la République de retirer la réforme du Code du travail.

"L'idée n'est pas de retirer ce qui d'ailleurs n'a pas encore été adopté, n'a pas encore été présenté, n'a pas été encore précisé", a expliqué le chef de l'Etat, rapporte Libération (page II). Le projet de loi reste donc inscrit à l'agenda du Conseil des ministres du 24 mars. "L'esprit de la loi, c'est qu'il y ait plus d'embauches dans notre pays, plus d'emplois et plus de jeunes qui entrent en CDI", a indiqué le chef de l'Etat. Toutefois, a-t-il concédé, "il y a forcément des éclaircissements à donner, des corrections à établir par rapport à ce qui pouvait être mis en première intention".

"L'idée de renforcer la surtaxation des CDD refait surface", observe Le Parisien/Aujourd'hui. La piste a été confirmée, hier sur France Info, par la ministre du Travail. Le sujet est "sur la table", a indiqué Myriam El Khomri, mais "dans le cadre de la discussion avec les partenaires sociaux sur la nouvelle convention sur l'assurance-chômage". La mesure avait déjà été tentée en juillet 2013, mais cette surtaxation n'avait pas prouvé son efficacité en termes d'embauches, rappelle Libération (page III).

"Ce n'est pas une bonne solution, il faut baisser la fiscalité sur tous les types de contrats", réagit, dans Le Figaro-économie (page 19), le président du Medef, Pierre Gattaz. En revanche, la plupart des syndicats de salariés y sont favorables. "C'est quelque chose que nous demandons depuis dix ans. (…). Nous avons des propositions très précises là-dessus, sur un système du même type que celui qui existe pour les accidents du travail ou les maladies professionnelles", explique, dans Les Echos (page 42), le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly.

 

A lire aussi dans la presse – Essai mortel de Rennes : le laboratoire aurait tardé à réagir

Le centre de recherche Biotrial aurait-il dû hospitaliser plus rapidement Guillaume Molinet, le volontaire qui décédera suite à un essai clinique sur une molécule ?, interroge Le Figaro (page 10), qui poursuit son enquête. Le 10 janvier à 20h30, un courrier de Biotrial est adressé au médecin des urgences du CHU de Rennes, qui reçoit le volontaire, dont l'état de santé est déjà préoccupant. "L'examen neurologique révèle un état ébrieux majeur (confus, NDLR), sans déficit sensitivomoteur objectivé jusqu'alors", précise ce courrier. Malgré ces symptômes, Guillaume Molinet ne passera un scanner qu'à 22 heures.

Dans son rapport d'étape, l'Igas estime que les premiers symptômes, apparus le dimanche matin, "auraient pu rétrospectivement alerter vers le système nerveux central". Cet épisode n'empêchera pas Biotrial de poursuivre son essai médical en administrant la molécule aux cinq autres volontaires…

 

En bref

Social

  • "Un quart des nouveaux retraités bénéficient d'un départ anticipé." 657.000 nouvelles pensions de droit direct ont été versées par le régime général du privé, en 2015. Les départs anticipés en retraite s'établissent à 172.000, ce qui constitue un nouveau record. Les Echos page 5.
  • "Rachel Lambert, épouse et tutrice." La femme de Vincent Lambert, ce paraplégique dans un état végétatif depuis sept ans, a été désignée tutelle de son mari pour dix ans. Une décision qui lui donne une place centrale. Libération page IV.
  • "Complémentaires santé : l'an I." Depuis le 1er janvier, tous les salariés doivent disposer d'une complémentaire santé collective. "Des garanties à minima", selon Le Point n° 2270, pages 80 à 82.

Santé

  • "Les agents troubles du médicament." Le nouveau livre "Effets secondaires. Le scandale français" (Editions First), écrit par Christophe Brisard, avec la participation de la lanceuse d'alerte Irène Frachon, décrypte les dessous des derniers scandales sanitaires en France. L'Obs n° 2679, pages 70 et 71.

Economie

  • "Un futur patron français pour l'assureur italien Generali." Philippe Donnet, ancien d'Axa, est pressenti pour prendre la tête de Generali. Les Echos page 15.

Et aussi

  • 222.900 : c'est le nombre d'entreprises de l'économie sociale et solidaire (ESS). Elles emploient 2,34 millions de salariés, ce qui représente 10,3% de l'emploi en France, selon les chiffres de l'observatoire de l'ESS. La Croix page 22.
  • Les cliniques privées estiment être injustement visées par les baisses des tarifs de remboursement des actes de soins par l'assurance maladie. Les Echos page 23.
John Sutton

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)