croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Les médicaments génériques progressent lentement mais sûrement

Malgré l’augmentation des ventes de médicaments génériques, la France reste en retrait par rapport à ses voisins européens.

Les Français ont acheté 450 millions de boîtes de médicaments génériques en 2005, selon la Caisse nationale d'assurance maladie. Les ventes de ces médicaments, copies conformes de produits de marques dont le brevet est tombé dans le domaine public, ont représenté 14 milliards d’euros, soit une hausse de 28% par rapport à 2004. Promus par la Sécurité sociale afin de faire des économies, les génériques représentent désormais 15 % des ventes de médicaments remboursables.

Cette progression est due, dans une large mesure, à la mise sur le marché de médicaments "vedettes" désormais "génériquables", comme l’anticholesterol Zocor® ou l’antiulcéreux Mopral®. Les pharmaciens, financièrement intéressés à la vente, y sont aussi pour beaucoup : quand le générique d’un médicament existe, ils le vendent dans 66 % des cas.

Malgré tout, la France reste loin derrière ses voisins européens : plus de la moitié des médicaments vendus en Allemagne (56 %) ou en Grande-Bretagne (53 %) sont des génériques.