Le Gemme en campagne pour promouvoir les génériques

"Les génériques, ça devrait être systématique !" : c’est le slogan de la campagne de communication lancée le 14 janvier par le Gemme (Générique, même médicament). Objectif : répondre aux interrogations du grand public et réinstaurer la confiance envers ces médicaments.

L’association Gemme (Générique, même médicament), qui regroupe 90% des laboratoires pharmaceutiques producteurs de génériques, a lancé le lundi 14 janvier une vaste campagne de communication pour rétablir la confiance du grand public et des professionnels de santé. Son slogan "Les génériques, ça devrait être systématique !" sera diffusé durant trois semaines.

Les génériques font en effet l’objet de nombreuses idées reçues qui nuisent à leur développement. En conséquence, seulement 25% des médicaments remboursés en France sont des génériques, contre "plus de 60% en Allemagne ou en Angleterre", a déploré le 10 janvier, Frédéric Collet, vice-président du Gemme en charge des affaires médicales, lors d’une conférence de presse.

"L’année dernière, grâce aux génériques, notre système de santé a économisé près de 2 milliards d’euros et pourtant certains contestent encore leur légitimité", a-t-il rappelé à cette occasion. Mais les efforts doivent se poursuivre car, en Europe, les économies liées aux génériques s’élèvent à "35 milliards d’euros par an". "On passe à côté d’une efficience, en particulier économique !", a-t-il insisté.

Pour sensibiliser l’ensemble des acteurs, aussi bien les pouvoirs publics, que les patients ou les professionnels de santé, il importe de rappeler les "réalités du générique" et de "répondre aux principales interrogations du grand public", explique Frédéric Collet.

Presse écrite, radio et Internet

Cinq annonces presse seront ainsi publiées dans la presse quotidienne nationale et régionale : "Quand on est bien soigné par un médicament d’origine, on est bien soigné par son générique", "Aucune maladie ne fait la différence entre un générique et son médicament d’origine", "L’avantage des génériques c’est de soigner la maladie et l’assurance maladie", "Les génériques, un petit pas pour nos habitudes, un grand pas pour la santé publique" et enfin "Médicament générique et médicament d’origine, c’est bonnet blanc et blanc bonnet".

La presse spécialisée (Le Quotidien du médecin, le Panorama du médecin, Le Quotidien du pharmacien…) relaiera également cette campagne. Autres cibles : la presse santé et féminine. La radio sera aussi mise à contribution avec 6 spots diffusés sur France Info, NRJ, RTL et RMC. Des bannières seront visibles sur des sites Internet comme ceux des journaux Le Monde ou Le Figaro. Enfin, des affiches 4x3 seront placardées dans le métro et le RER franciliens.

Paula Ferreira

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)