croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

La solidarité, une valeur d’avenir

"Comment changer le monde ?" La question est aussi vaste que l'ambition dont elle est porteuse. C'est le titre d'un supplément de L'Express consacré aux actions engagées pour une "économie responsable", lequel, sur près de 100 pages, montre comment la lutte contre le dérèglement climatique, la consommation responsable, l'entreprenariat social ou encore la solidarité dessinent les contours d'une nouvelle société.

Ainsi en est-il du projet Living Well, destiné à lutter contre les déserts médicaux en Creuse. "La MGEN, le groupe d'action locale Pays de Guéret, le conseil général et la communauté d'agglomération sont à l'origine de l'initiative", indique L'Express (pages 66 et 67). De quoi s'agit-il ? "Nous acheminons des appareils médicaux pour le dépistage bucco-dentaire dans les Ehpad avant d'étendre éventuellement le principe au secteur scolaire ou du handicap", explique, dans l'hebdomadaire, Bertrand Souquet, président de la section creusoise de la MGEN. Pour L'Express, "c'est la force et l'expertise de terrain des grandes structures comme la MGEN qui permet de fédérer les acteurs publics, associatifs ou privés (…)".

Il s'agit d'apporter notre expertise aux huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine. Ils mettent en place l'équivalent de notre Sécurité sociale et organisent un système complémentaire.

Autre initiative : le programme Pass (Programme d'appui au développement des stratégies mutualistes de santé en Afrique), soutenu par la Mutualité Française et plusieurs organismes mutualistes. "Il s'agit d'apporter notre expertise aux huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine. Ils mettent en place l'équivalent de notre Sécurité sociale et organisent un système complémentaire", explique le secrétaire général de la Mutualité Française, Roland Berthilier.

"Bien sûr, il y a une dimension solidaire affirmée", ajoute Jean-Philippe Huchet, ancien président de l'Association internationale de la Mutualité (AIM), qui di­rige ce programme. "Mais notre action cherche aussi à développer le modèle mutualiste à l'international pour assurer sa survie chez nous. C'est ainsi que l'on pourra multiplier les outils de gestion et les réseaux de soins dans le monde, en lien avec ceux qui sont en place en France et avec des modalités innovantes", poursuit-il.

Toutes ces initiatives "redonnent du souffle aux valeurs du mutualisme", fait valoir Roland Berthilier.

Jean-Michel Molins

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)