croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

La modernité du modèle mutualiste

Extrait de la couverture du livre "Dessine-moi une mutuelle".

Dans un ouvrage, des dirigeants de mutuelles dessinent l'évolution du modèle mutualiste à une époque où il est confronté à de multiples défis, mais porteur d'une vision de la société qui fait sens.

A l'heure de la disruption, de la concentration du marché et des nouvelles exigences des assurés, comment les mutuelles, qu'elles soient santé ou d'assurance, imaginent-elles leur futur ? Quelles sont les modalités pour concilier utilité sociale et performance économique ? Comment adapter la gouvernance aux nouvelles formes de militantisme ?

Dans un ouvrage intitulé "Dessine-moi une mutuelle. 2018-2028", vingt hommes et femmes, président·e·s ou directeur·rice·s général·e·s de mutuelles témoignent des défis auxquels sont confrontés ces organismes de l'économie sociale et solidaire, mais aussi de leurs atouts à un moment où les évolutions sociétales renforcent la modernité du modèle mutualiste.

Ainsi, pour le président de la Mutualité Française, Thierry Beaudet, il faut donner "davantage de visibilité et de lisibilité" au projet mutualiste, en raison de sa résonnance avec l'époque puisqu'il vise à contribuer "au tissage social" et favorise "les échanges et les pratiques solidaires, l'amélioration des conditions de vie, l'engagement".

Pascal Demurger, directeur général de la Maif et président de l'Association des assureurs mutualistes (AAM), pointe également la modernité et l'exemplarité des mutuelles. "En démontrant que l'éthique peut nourrir la performance, les mutuelles peuvent non seulement assurer leur pérennité mais aussi inspirer les entreprises en quête d'une manière d'entreprendre à la hauteur des enjeux de demain."

La clé de l'innovation sociale

Défis externes, mais aussi internes. En matière de gouvernance, par exemple, il ressort des témoignages que la gouvernance doit être "plus représentative de la population des assurés (rajeunissement, mixité) et organisée avec de nouveaux modes d'animation des élus". "Il faut imaginer une démocratie mutualiste plus digitale, plus directe, participative (…)."

Concernant les offres et les services, la mutuelle de demain devra développer "une approche multi-métier et sera une complémentaire de vie qui met l'humain au centre de son projet". Dans un marché où le terme de mutuelle tend à se banaliser, "il faut désormais imaginer une communication de rupture pour présenter la différence conceptuelle et fondamentale des mutuelles".

Enfin, la mutuelle de demain ne pourra pas faire l'économie de l'innovation sociale. Pour les dirigeants interrogés, le modèle mutualiste doit être "réinventé grâce à la coproduction, à la co-construction avec son environnement économique ou sociétal, avec ses assurés, ses collaborateurs, avec des communautés expertes dans un domaine précis". La feuille de route pour 2028 est tracée !

En savoir plus

"Dessine moi une mutuelle 2018-208. Des dirigeants explorent la nouvelle modernité des mutuelles". Ouvrage co-produit par L’Assurance en mouvement et The Links.

Jean-Michel Molins

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)