L’aide à la complémentaire santé

En fonction de vos revenus, vous avez peut-être droit à une aide pour payer votre complémentaire santé. Cette aide peut vous être attribuée si vos revenus sont modestes et ne dépassent pas plus de 35% le seuil d'accès à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).

Les conditions de ressources

Pour bénéficier de l'aide à la complémentaire santé, vous devez résider en France de manière régulière et stable depuis plus de trois mois. Le montant des ressources de votre foyer ne dépassent pas de 35% le plafond de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).

Exemple : vous vivez seul en métropole, le montant de vos ressources est compris entre 716 et 967 euros par mois, vous pouvez bénéficier de l'ACS.

Attention : vous devez intégrer dans vos revenus le montant des aides au logement qui vous sont accordées !

Exemple : vous êtres un couple de 36 ans, vous avez 2 enfants de 4 et 10 ans. Vos ressources totales s'élèvent à 1700 euros par mois. Vous bénéficiez d'une aide à la complémentaire santé d'un montant annuel de 600 euros.

Le montant de l'aide

Il varie selon votre âge et le nombre de personnes qui composent votre foyer. Cette aide est accordée pour un an et peut être reconduite si vous remplissez toujours les conditions de ressources.

Les formalités à effectuer

Si vous pensez pouvoir bénéficier de cette aide, faites contrôler vos droits auprès de votre caisse primaire d'assurance maladie (Cpam). Vous devrez remplir le formulaire n° S 3715 intitulé "Aide pour une complémentaire santé" ainsi qu'une déclaration de ressources. Ce formulaire est téléchargeable sur le site de l'assurance maladie. Vous pouvez également le demander auprès de votre Cpam, des centres communaux d'action sociale (CCAS), des services sociaux, des associations agrées et des hôpitaux.

Votre Cpam dispose de deux mois pour vous répondre. Passé ce délai, une absence de réponse de votre caisse vaut refus. En cas d'accord, votre caisse vous remettra un chèque aide à l'acquisition d'une complémentaire santé que vous devrez présenter à votre mutuelle. Son montant sera déduit des cotisations de complémentaire santé. Vous disposez de 6 mois pour présenter cette attestation à la mutuelle de votre choix.

Un conseiller mutualiste peut vous aider

Demandez à un conseiller mutualiste de vous guider dans le choix de garanties qui correspondent à vos besoins. Quel que soit votre contrat, il ne prendra pas en charge la participation forfaitaire de 1 euro sur les consultations, les actes médicaux et ceux de biologie médicale.