croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Jacques Cheminade : en finir avec le paiement à l’acte

Jacques Cheminade, candidat à l'élection présidentielle 2012.

Financement

Jacques Cheminade prévoit de consacrer environ 13 milliards d’euros, soit un point supplémentaire de contribution sociale généralisée (CSG), à des mesures en faveur de la santé et de la dépendance. En plus de la CSG, "la TVA sociale prendrait en charge une partie de ce coût".

Organisation des soins

Ce candidat plaide pour "la création ou la refondation de quatre échelons du service public de santé", à savoir : l’assurance maladie, "reposant sur la Sécurité sociale et non sur les complémentaires santé" ; la sécurité sanitaire et la prévention collective ; le service public hospitalier ; et, enfin, "le service public de la médecine de proximité reposant sur les médecins libéraux".

Régulation

Ce candidat propose de faire passer le niveau moyen de remboursement des soins courants à 80% et de supprimer le forfait de 18 euros sur les actes médicaux lourds. Pour lutter contre les déserts médicaux, il suggère, dans un premier temps, de mettre à contribution les services médicaux de l’armée, puis d’augmenter le numerus clausus à 8.500 places (contre 8.000 aujourd’hui). Il veut également remplacer la rémunération des médecins libéraux à l’acte par "un système de paiement en fonction du nombre de patients traités dans l’année", proche de la capitation.