croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Hôpital : un appel pour « dégeler » les réserves financières

Les quatre fédérations hospitalières publiques et privées réclament le dégel de près de 350 millions d'euros de crédits mis en réserve pour 2017.

"Il n'est pas si fréquent que les quatre grandes fédérations hospitalières (établissements publics, cliniques, secteur privé non lucratif, centres de lutte contre le cancer) parlent d'une même voix !", estime Le Quotidien du médecin.

Ces fédérations demandent le dégel en fin d’année de la totalité des sommes mises en réserve, arguant du fait que les établissements de santé ont "sous-exécuté" l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam) 2017.

Concrètement, la Fédération hospitalière de France (établissements publics), la Fédération de l'hospitalisation privé (FHP) et la Fédération des établissements hospitaliers privés à but non-lucratif (Fehap) réclament le dégel de près de 347 millions d'euros de crédit, comme le précise Le Figaro.

Chaque année, des crédits servant au financement des hôpitaux sont mis en réserve par le gouvernement qui peut décider de les annuler si les objectifs de dépense ne sont pas respectés ou au contraire les "dégeler", rappelle le quotidien.

"Ce montant a vocation à être restitué aux établissements lorsque le volume des dépenses prévisionnelles est respecté", soulignent les fédérations. "Seule une partie des crédits mis en réserve avaient été reversée en 2016", rappellent-elles, réclamant "pour cette année" une "restitution totale", note Le Figaro. Il s'agit selon elles d'un "impératif économique" et d'un "engagement essentiel à la poursuite de la confiance", compte tenu des contraintes économiques "de plus en plus fortes" pesant sur les établissements.

A lire aussi dans la presse

John Sutton

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)