croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Pour faire gagner la France et ses valeurs républicaines

"J’appelle à faire barrage au Front national, à repousser la tentation de l’extrême droite, de l’exclusion et de la discrimination", a interpellé Thierry Beaudet dans son discours du 1er mai lors du rassemblement républicain à Jaurès (Paris) aux côtés de la CFDT, la Fage et l'Unsa. Le président de la Mutualité Française a fait à cette occasion « le pari de la générosité et du progrès » pour « faire gagner la France et ses valeurs républicaines ! »

Nous y sommes. Le corps électoral a désigné les deux candidats qui désormais se présentent à nos suffrages.

En tant que président de la Mutualité Française, mouvement social, fondé sur la solidarité et la démocratie, fort de ses 15 000 militants, de la protection de 35 millions de personnes, j’appelle à faire barrage au Front National, à repousser la tentation de l’extrême droite, de l’exclusion et de la discrimination, aux antipodes de nos valeurs et de nos actions.

Nos mutuelles sont des sociétés de personnes qui accueillent et protègent sans priorité ni différence. Elles travaillent à « faire société »,  à tisser des liens, à l’inclusion et au bien-être de tous notamment par la santé et toutes les formes de protection sociale.

Mutualiste, je crois à une France ouverte et généreuse, contribuant pleinement à une Europe, tournant le dos au repli et à l’enfermement ; à une France qui ne s’abandonne pas aux « passions tristes » ; à une France historiquement construite sur ses origines multiples, sur des parcours différents réunis par la République.

Je crois en la devise de notre pays. Liberté, qu’elle soit de pensée, d’expression et d’action. Egalité, contre les discriminations et le développement actuel des inégalités. Fraternité, creuset du bonheur d’être ensemble. Je crois en la France de l’humanisme, de la solidarité et de la réciprocité qui fondent notre modèle social. La France de l’action, de l’engagement dont les militants mutualistes sont des artisans. La France de l’espoir et du progrès, riche d’un patrimoine intellectuel, culturel et scientifique exceptionnel. C’est aussi sur ces piliers que la Mutualité s’est construite.

Pour relever les défis qui s’annoncent, notre prochain Président de la République aura le devoir de cultiver nos atouts collectifs, de solliciter le meilleur de nous-mêmes, de construire des ponts entre tous plutôt que des murs. Le mouvement mutualiste, avec l’ensemble des acteurs de la société civile est prêt à y contribuer. C’est en s’appuyant sur les forces sociales, économiques, intellectuelles, citoyennes de notre pays que seront « inclus » les déclassés, les oubliés, les laissés pour compte. C’est en trouvant un nouvel équilibre entre l’Etat et les forces vives du pays que nous parviendrons à relancer l’économie, à diminuer les inégalités et ainsi à mieux faire société.

Ensemble, réinventons l’intérêt mutuel, une solidarité humaniste, refusant l’exclusion et la discrimination. Ensemble, renforçons tous les outils de la démocratie.

Faisons le pari de la générosité et du progrès. Mobilisons-nous pour faire gagner la France et ses valeurs républicaines !

Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française