Etienne Caniard sur France 5 : les réseaux de soins, une opération « gagnante » pour les assurés et les professionnels de santé

"Les réseaux conventionnés mutualistes vont permettre aux 20 % de Français qui renoncent à des soins de pouvoir se soigner", a indiqué Etienne Caniard hier en direct sur France 5 dans le Magazine de la santé. Interrogé par Michel Cymes sur les principes des ces réseaux, au lendemain de la promulgation au Journal officiel de la loi qui leur est consacrée, le président de la Mutualité Française a précisé que ces derniers "sont ouverts à tous les professionnels de santé, qui peuvent adhérer sur des critères objectifs" et "dans une liberté to­tale".

Il a souligné l’intérêt de cette "opération gagnante" à la fois pour les assurés, qui bénéficient de soins de qualité à tarifs maîtrisés, et pour les professionnels de santé, vers qui les mutuelles peuvent orienter leurs adhérents. De plus, a-t-il expliqué, si la nouvelle loi autorise à "mieux rembourser les adhérents qui jouent le jeu", elle ne prévoit évidemment "aucune pénalité pour les autres". Ils seront remboursés conformément aux dispositions de leur contrat, a-t-il rassuré.

Les médecins ne sont-ils donc pas des professionnels de santé, puisque la loi les écarte de ces réseaux conventionnés ? s’est étonné Michel Cymes constatant que la loi n’autorise pas le conventionnement mutualiste avec ces derniers ? "C’est à mes yeux une erreur de les avoir exclus", regrette Etienne Caniard, évoquant une discussion "instrumentalisée" autour de ce texte sujet à controverses. "Si un conventionnement était possible avec les médecins, cela permettrait de valoriser la qualité de leurs soins", conclut-il en invitant à "sortir à présent de la polémique" et à démontrer l’intérêt de ces réseaux.

Sabine Dreyfus et Frédéric Lavignette

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)