Comment Intériale soutient la LMDE

La mutuelle Intériale a été retenue le mois dernier pour être le nouveau partenaire de la LMDE, rappellent Les Echos (page 23). Pour la mutuelle étudiante, qui est "toujours sous sauvegarde de justice et administration provisoire", ce rapprochement est "une condition de survie", explique Pascal Beaubat, président d’Intériale, qui couvre traditionnellement le personnel du ministère de l’Intérieur et de la Fonction publique territoriale. "La priorité, poursuit-il, c’est de réussir la campagne d’affiliation de la rentrée universitaire 2015-2016."

Pour ce faire, Intériale s’apprête à débloquer une avance de trésorerie de 10 millions d’euros pour la LMDE. Son directeur général, Nicolas Sarkadi, prendra en outre la direction générale de la mutuelle étudiante à partir du 7 juillet, rapporte le quotidien économique, qui précise que l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) doit examiner ce dossier le 30 juin.

Pour la mutuelle de fonctionnaires, ce rapprochement est l’occasion de toucher plus facilement les étudiants au moment de leur entrée dans la vie active, notamment ceux qui choisiront d’entrer dans la Fonction publique, mais aussi d’accélérer son processus de digitalisation.

Dans l’immédiat, le groupement se concentre sur les conditions d’un "développement ambitieux et réaliste" de l’activité historique de complémentaire santé de la LDME. Des produits de prévoyance ainsi que "des garanties affinitaires au meilleur prix" seront par ailleurs proposés aux étudiants grâce à des partenariats en banque et en assurance.

Avec ce plan de soutien, le retour à l’équilibre financier de la LMDE devrait intervenir en 2017, et son équilibre technique en 2021, prévoient les dirigeants.

Frédéric Lavignette

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)