croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Cancer colorectal : le dépistage est la meilleure des préventions

Ce 1er mars 2016, à l'occasion de la Journée nationale de prévention du cancer du côlon, des dépistages gratuits sont organisés chez les gastro-entérologues. Détecté tôt, un cancer colorectal guérit 9 fois sur 10.

Chaque année, le cancer du côlon tue 18.000 personnes en France. Il s'agit du troisième cancer le plus fréquent et du deuxième le plus mortel après le cancer du poumon. Dépisté de façon précoce, il peut être guéri 9 fois sur 10. Or, selon un sondage Opinionway, seulement 30% des Français se font dépister et la moitié des cas diagnostiqués le sont à un stade métastasé.

Pourtant, il n'a jamais été aussi simple de se faire dépister, grâce aux nouveaux tests immunologiques, présentés en mai 2015 par la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Ces tests sont au cœur de la Journée nationale de prévention du cancer du côlon, le "Colon Day", organisée ce 1er mars 2016, et de Mars bleu, le mois de mobilisation en faveur du dépistage organisé du cancer colorectal auprès des 50-74 ans.

Un test à domicile

Disponible via un médecin, les nouveaux tests immunologiques permettent de déceler la présence, souvent invisible, de sang dans les selles. Simples, rapides et pratiques, ils sont sensibles à près de 80% et contribueraient à réduire de 15 à 20% la mortalité par cancer du côlon. Remboursés à 100% par l'assurance maladie et renouvelables tous les deux ans, ils s'adressent aux personnes âgées de plus de 50 ans, qui ne présentent pas de facteurs de risque.

Des coloscopies de prévention

En cas d'antécédents personnels ou familiaux ou de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, il est toutefois fortement recommandé de pratiquer une coloscopie de prévention. L'examen, réalisé sous anesthésie générale, consiste à inspecter la paroi intérieure du côlon, détruire les polypes (tumeurs bénignes) et effectuer des prélèvements si nécessaire. Cet acte est particulièrement efficace puisqu'il réduit le risque de cancer de 70 à 90%. Des chiffres d'autant plus significatifs que 42.000 nouveaux cas se déclarent en moyenne chaque année.

Le Côlon tour, une campagne ludique et pédagogique

Comme chaque année, la Ligue contre le cancer, organise le "Côlon tour", une campagne de sensibilisation ludique et pédagogique destinée à lever les peurs et les tabous autour du cancer du côlon. Dans les 160 villes visitées, les participants sont invités à découvrir l'intérieur d'un côlon gonflable géant, dans lequel ils observent la manière dont les différentes lésions colorectales évoluent. Objectif : comprendre l'intérêt du dépistage et l'importance d'intervenir au plus tôt. Cette année, l'accent sera mis sur les nouveaux tests immunologiques.

Consulter le calendrier du Côlon tour

Sophie Lecerf

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)