croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Autonomie : la CNSA défend une société inclusive

2016-2019 : la nouvelle feuille de route de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) fixe cinq axes stratégiques. Cet organisme entend notamment rendre la société plus inclusive pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) défend des politiques de l'autonomie décloisonnées pour une société inclusive. Cette structure s'est dotée le 25 avril 2016 d'une nouvelle feuille de route d'ici à 2019. Sa troisième convention d'objectifs et de gestion (Cog) fixe cinq axes stratégiques :

  • Améliorer la connaissance des besoins des personnes âgées et handicapées pour adapter les réponses individuelles et l'offre collective.
  • Améliorer l'accès aux droits des personnes handicapées, des personnes âgées et des aidants, dans le cadre d'une réponse accompagnée.
  • Construire des réponses adaptées et efficientes dans une logique de parcours.
  • Garantir une gestion équitable et performante des financements aux établissements et services médico-sociaux, en assurant le pilotage de la dépense.
  • Améliorer son fonctionnement et son intervention.

Respect du parcours de vie

Dans le troisième axe d'action de ce plan, il est rappelé que "l'un des principaux enjeux des politiques de l'autonomie consiste à rendre possible des parcours de vie, adaptés au projet de vie de chacun, sans rupture et s'inscrivant dans une logique inclusive."

Une suite logique aux 28 préconisations déjà formulées le 12 avril 2016 par la CNSA en faveur d'une société plus inclusive. La CNSA souhaite que "le rôle des établissements et services médico-sociaux en termes de développement local, technologique et d'innovation sociale soi reconnu et valorisé", indique-t-elle dans un communiqué.

Le lien entre la personne et le territoire est davantage mis en avant :"L'ouverture d'un établissement sur son environnement et inversement, est une dimension de l'autonomie au quotidien", cite ainsi la CNSA. Un exemple qu'illustre la clinique des Minimes, à Toulouse, et la crèche mutualiste les Mini-mômes, avec la mise en œuvre d'activités intergénérationnelles entre tout-petits et seniors.

En savoir +

Le site de la CNSA.

La feuille de route de la CNSA.

Les 28 préconisations de la CNSA.

Paula Ferreira

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)