croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Au soleil, les crèmes sont indispensables mais pas suffisantes

Pour bronzer ou simplement protéger sa peau des rayons ultraviolets, il faut utiliser une bonne crème solaire. Mais les précautions de base restent nécessaires : pas d’exposition entre 12 heures et 16 heures, port de vêtements, lunettes et chapeau.

"L’application d’une crème solaire ne doit pas inciter à s’exposer plus, ce qui reviendrait à conduire plus vite au prétexte que l’on a bouclé sa ceinture de sécurité", rappelle Pierre Cesarini, directeur de l’association Sécurité solaire, centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au soleil, aucun produit ne remplacera jamais un comportement responsable. Il faut, bien sûr, porter des vêtements, des lunettes et un chapeau et continuer de se protéger, même une fois bronzé. Et surtout éviter de rester en plein soleil entre 12 heures et 16 heures. L’usage d’une crème solaire peut aider à limiter les dégâts et, en permettant de bronzer progressivement, prolonger le bronzage après les vacances. Mais elle ne fera pas de miracle !

Une protection contre les UVA et les UVB

"Les crèmes solaires protègent à la fois des UVB responsables des coups de soleil et des UVA qui traversent la peau, détériorent son élasticité, entraînant rides et couperose. Qu’elles soient vendues en pharmacie ou en grande surface, leur composition est à peu près la même", explique le Dr Gérard Rousselet, président du Syndicat des dermatologues.

Quelle crème choisir ? Pour éviter toutes mauvaises surprises, il faut privilégier les crèmes hypoallergéniques. Le facteur de protection solaire des produits (FPS) doit être adapté au type de peau. Avec l’âge, la peau devient plus sèche et fine, des crèmes onctueuses sont alors mieux adaptées. Pour les hommes les produits fluides, en vaporisateur notamment, sont conseillés car ils sont plus faciles à appliquer en raison de la pilosité.

"Il ne faut surtout pas utiliser les produits artisanaux, comme ceux à base d’huile d’olive et de citron vendus dans les pays méditerranéens. Ils présentent des risques de brûlures ou de taches indélébiles sur la peau", met en garde le Dr Rousselet.

A la plage, la crème doit être appliquée sur tout le corps. Toutes les deux heures, il faut veiller à son renouvellement, de même qu'après la baignade et le sport. Un tube entamé peut être conservé un an au maximum dans un endroit frais.