croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Alcool : une campagne pour sensibiliser les quadras

Les pouvoirs publics lancent une nouvelle campagne de prévention pour sensibiliser les hommes de plus 40 ans à leur consommation d'alcool. Son slogan : "Boire un peu trop d'alcool tous les jours, c'est mettre sa vie en danger". Selon le baromètre santé 2010, un homme de plus de 40 ans sur quatre boit quotidiennement.

"Avec le temps, on a tendance à boire plus d'alcool tout en minimisant sa consommation", résume Didier Houssin. Le directeur général de la Santé est venu présenter, le 10 mars, aux journalistes, la nouvelle campagne de prévention de l'alcool de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Il était accompagné de la secrétaire d'état chargée de la Santé, Nora Berra, et de la directrice générale de l'Inpes, Thanh Le Luong.

Après les jeunes et leurs comportements à risque, l'Inpes veut sensibiliser les buveurs réguliers qui ne recherchent pas forcément l'ivresse. Cible de cette nouvelle campagne : les hommes de plus de 40 ans dont la consommation d'alcool est quotidienne.

Un comportement masculin

Selon les données du baromètre santé 2010, la consommation quotidienne d'alcool est presque inexistante chez les moins de 40 ans : elle représente 3,9% des 15-39 ans. Elle concerne en revanche plus d'un quart des hommes (25,1%) de 40 à 75 ans. Parmi ces derniers, 15% ont une consommation régulière excessive, au-delà de trois verres par jour. Ce comportement est moins présent chez les femmes de plus de 40 ans, puisque moins d'une femme sur 10 (8,7%) boit tous les jours.

"La France est un pays où la consommation d'alcool est une habitude, commente Nora Berra. Si le public est sensibilisé aux risques des consommations excessives, il en va autrement des buveurs réguliers. Il s'agit de rappeler qu'une consommation régulière d'alcool n'est jamais anodine et comporte des risques sur le long terme." D'où ce nouveau slogan : "Boire un peu trop d'alcool tous les jours, c'est mettre sa vie en danger". Chaque année, l'alcool est responsable de plus de 30.000 décès et représente la deuxième cause de mort évitable, après le tabac.

Un test d'autoévaluation en ligne

Cette nouvelle campagne repose sur un spot TV de 30 secondes, diffusé sur les chaînes de la TNT du 13 mars au 6 avril. A la fin du film, les spectateurs sont invités à appeler Ecoute alcool au 0811 91 30 30 (coût d'un appel local) ou à se rendre sur le site web dédié www.alcoolinfoservice.fr. "Ces deux dispositifs permettent aux personnes concernées ou à leur proche de trouver notamment des structures de prise en charge, explique Thanh Le Luong. Nous mettons également à leur disposition un programme d'aide personnalisé sur Internet."

Le site www.alcoolinfoservice.fr propose entre autres un test d'auto-évaluation de sa consommation, baptisé alcoomètre. Ce questionnaire anonyme repose sur une dizaine de critères. Selon le résultat, le site propose ensuite des conseils et un programme interactif permettant aux internautes de contrôler et de diminuer leur consommation. Il est ainsi possible de remplir un carnet de consommation quotidienne et de mesurer ses progrès grâce à des graphiques.

Philippe Rémond

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)