croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

A Vitry-Le-François, médecins salariés, libéraux et hospitaliers coopèrent

Inauguré ce 22 février 2019, le centre de santé du Hamois, à Vitry-le-François, propose une offre de soins pluridisciplinaire dans un secteur prioritaire, grâce à un exercice mixte de professionnels de santé. Géré par la Mutualité Française Champagne-Ardenne Ssam, il fait intervenir des praticiens hospitaliers, aux côtés de médecins libéraux et salariés.

Conçu bien avant le plan "Ma santé 2022", le centre de santé du Hamois de Vitry-Le-François (Marne), géré par la Mutualité Française Champagne-Ardenne Ssam (services de soins et d'accompagnement mutualistes), illustrait avant l'heure les orientations gouvernementales autour de l'exercice médical regroupé dans les territoires.

"Le Hamois était une zone identifiée par l'agence régionale de santé comme prioritaire au regard de la démographie médicale, et un quartier ciblé 'politique de la ville'", se souvient Marielle Trabant, directrice du pôle soins de premier recours de ce groupement mutualiste. En 2016, après un premier tour de piste infructueux via un appel à projets auprès des professionnels de santé libéraux pour créer une maison de santé pluridisciplinaire, l'ARS s'est tournée vers le concept de centre de santé proposé par la Mutualité."

Olivier Blaud, président de la Mutualité Champagne-Ardenne Ssam, y a vu l’opportunité de proposer une offre de soins originale, en réponse aux besoins identifiés, grâce à un partenariat nouveau avec les acteurs locaux.

"Se rapprocher de porteurs de projets spécialistes de la santé et du médico-social avait du sens, car il s'agissait d'implanter un centre de santé dans une zone touchée par la désertification médicale et auprès d'un public dit vulnérable, confirme Thierry Alibert, délégué territorial de la Marne pour l'ARS Grand-Est. Le temps médical salarié, l'absence de dépassements d'honoraires et la pratique du tiers payant sont des éléments clés pour renforcer l'accès aux soins. L'aspect prévention et promotion de la santé de ce projet a également joué dans notre choix".

Partenariat avec les hôpitaux

Inauguré ce 22 février 2019, le centre de santé du Hamois fonctionne déjà depuis le 4 septembre 2018. Il est un élément phare du contrat local de santé, qui réunit la Mutualité Française Champagne-Ardenne Ssam, la ville de Vitry-le-François, et l'ARS notamment. Son activité repose également sur un partenariat avec le groupement hospitalier de territoire (GHT) Cœur-Grand-Est, dont font partie les hôpitaux de Vitry-le-François et de Saint-Dizier.

Le centre du Hamois offre à la population du temps de médecin généraliste, mais aussi des soins bucco-dentaires, la présence d'une infirmière à mi-temps, et des consultations de pédicure-podologue. Une sage-femme de l'hôpital de Vitry-le-François est également mise à disposition une demi-journée par semaine, de même que deux chirurgiens, l'un orthopédiste, l'autre spécialiste de chirurgie viscérale.

Pour réunir l'ensemble de ces professionnels, le centre de santé a joué sur la mixité des statuts : mixte libéral/salarié pour le médecin généraliste et la pédicure-podologue, salariat pour le chirurgien-dentiste, son assistante dentaire, et la secrétaire médicale, et hospitalier pour les autres. "Cette composition montre qu'il n'y a pas de murs étanches, résume Marielle Trabant. Nous sommes résolument tournés vers le territoire, avec la volonté de travailler en complémentarité avec l'ensemble des acteurs de santé déjà installés. En ce sens, nous nous inscrivons pleinement dans la recherche de décloisonnement, et la complémentarité ville- hôpital voulues dans Ma santé 2022".

Soins dentaires et handicap

"Cette complémentarité favorise l'accès à des soins plus spécialisés, c'est la grande innovation de cette structure", complète Thierry Alibert. C'est en effet cet aspect novateur qui a convaincu l'ARS de lui garantir une dotation d'équilibre pour 5 ans. Pour 2017, celle-ci s'est élevée à 57.000 euros.

La Mutualité, de son côté, a investi 320.000 euros en matériels et installations techniques, financés, en partie, par une subvention d’investissement de l’ARS (150.000 euros). Ces sommes ont notamment permis d'acquérir deux fauteuils dentaires, d'aménager une salle de stérilisation et d'installer des cabinets de consultation, y compris de gynécologie. La ville de Vitry-le-François, quant à elle, a mis à disposition et rénové des locaux de 200 mètres carrés.

Autre particularité de ce centre mutualiste : le déploiement du dispositif Mut'Handi, initialement créé à Reims, visant à améliorer l'accès à la santé des personnes en situation de handicap. Des dentistes de Reims assurent ainsi des vacations à Vitry-le-François, pour réaliser des soins auprès de ces patients. "Ceux-ci nécessitent, outre du matériel de consultation adapté, des temps de consultation plus longs, mais aussi une attention et des techniques de soins particulières, comme, parfois, l'usage d'un gaz de sédation consciente pour favoriser l'entrée dans le soin", souligne Marielle Trabant.

Enfin, le projet de santé de ce plateau pluridisciplinaire prévoit le développement d'une filière dédiée au patient diabétique. Ainsi, l'infirmière du centre est formée à l'éducation thérapeutique pour cette pathologie, tout comme la pédicure podologue. Les consultations du médecin généraliste permettront en outre de proposer une prise en charge de qualité et coordonnée à ces patients.

Pour en savoir plus

Cliquer ici pour en savoir plus sur le centre de santé du Hamois
Sabine Dreyfus

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)