Trafic de faux médicaments : la Mutualité Française organise un colloque le 15 octobre

Les contrefaçons de médicaments sont un fléau pour les pays en voie de développement. Mais avec Internet, ces produits gagnent également les pays industrialisés. Forte de ce constat, la Mutualité Française co-organise un colloque gratuit consacré à ce sujet le 15 octobre.

Antibiotiques, traitements anticancéreux, médicaments contre la douleur : 34 millions de faux comprimés ont été saisis en deux mois dans l'Union européenne. Les contrefaçons représentent 10% du marché mondial du médicament, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Soit l'équivalent de 45 milliards de dollars !

Un faux médicament n'est jamais anodin. Il risque de mettre en danger la santé du consommateur : le principe actif peut être sur-dosé, sous-dosé, voire inexistant. Certaines contrefaçons renferment également des substances toxiques.

Le trafic de faux médicaments représente donc un véritable enjeu de santé publique. Pour cette raison, la Mutualité Française organise un colloque gratuit, qui se déroule le 15 octobre, au Palais Brongniart (Paris). Son thème : "Le trafic de faux médicaments : comment le combattre ?".

Mise à jour (14/10/2010) : les inscriptions au colloque sont closes. Rendez-vous prochainement sur www.mutualite.fr pour un compte-rendu.