croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Plan Alzheimer : 40 mesures pour lutter contre la maladie

Le président de la République présente aujourd’hui à Nice (Alpes-Maritimes) le plan national de lutte contre la maladie d’Alzheimer (2008-2012). Nicolas Sarkozy souhaite accélérer les efforts de recherche et améliorer la prise en charge des malades, annonce La Tribune (page 25). Il s’agit du troisième plan en six ans, après celui de Bernard Kouchner (2001) et celui de Philippe Douste-Blazy (2004), visant à lutter contre cette maladie incurable et particulièrement invalidante, qui touche aujourd’hui 860.000 Français. La quarantaine de mesures retenues s’inspire des travaux de la commission du Pr Joël Ménard, dont le rapport avait été publié en novembre dernier, rappellent Les Echos (page 3). Le texte dressait notamment un constat "sévère" de la recherche en France dans ce domaine, critiquant notamment la "dispersion" des équipes.

Un premier axe du plan Alzheimer concerne l’accueil des malades et l’aide aux familles. Environ 30.000 places en maisons de retraite et dans des unités de soins spécialisées devraient être créées, selon Les Echos. Les solutions d’accueil temporaire (de jour, de nuit, aides à domicile, centres d’hébergement spécialisés) vont également être renforcées à hauteur de 15.000 places, afin de soulager les familles de malades, qui sont très impliquées.

Des "maisons Alzheimer", lieu unique de coordination des soins et d’information, vont être créées dans chaque département. Aujourd’hui les inégalités sont grandes entre les départements, où le nombre de places d’accueil de jour peut varier de zéro à 200 pour 100.000 habitants !

Le chef de l’Etat devrait annoncer d’autres mesures comme la création d’un "forfait Alzheimer" à l’intention des médecins traitants et d’une "carte d’information" délivrée au patient, l’informatisation du recueil de données sur la maladie et le renforcement des "consultations mémoire", précise La Tribune. Nicolas Sarkozy pourrait également annoncer aujourd’hui la création d’une "fondation de coopération scientifique", adossée à l’Inserm, chargée de faire travailler ensemble le monde universitaire et hospitalier.

L’association France-Alzheimer doute que le produit des franchises médicales (850 millions d’euros annuels) suffise à financer le budget du plan (estimé à 1,5 milliard sur cinq ans), sachant que celles-ci doivent également servir à la lutte contre le cancer et l’amélioration des soins palliatifs… Florence Lustman, inspecteure générale des finances, qui vient d’être nommée pour piloter le plan Alzheimer, sera notamment chargée de s’assurer de son financement et de présenter un compte rendu semestriel de son action, précise La Croix (page 5).

Irradiés : bras de fer sur l'indemnisation
"Soulagée et contente d’avoir été entendue", commentait Odile Guillouët, présidente de l’association SOS Irradiés 31, à sa sortie de réunion avec Claude Evin, hier, rapporte Le Parisien/aujourd’hui (page 15). L’ancien ministre de la Santé a été nommé médiateur par Roselyne Bachelot afin de mettre en place un comité de suivi et d’indemnisation pour les 145 victimes de surirradiations du CHU de Toulouse (Haute-Garonne) entre avril 2006 et avril 2007. Sur la question des indemnisations, l’association des victimes n’a pour l’instant pas accepté la provision de 5.000 euros par patient proposée par le CHU de Toulouse. Elle réclame le versement d’une avance de 10.000 euros soit un montant identique à celui accordé aux victimes d’Epinal (Vosges). Claude Evin a convié les patients, les médecins et les représentants du CHU à participer à une première réunion du comité de suivi, le 12 février prochain, à Toulouse, indique L’Humanité (page 10).

John Sutton