croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Médicaments à 15% : appelez le 39 35

Pas moins de 150 médicaments ne sont plus remboursés qu'à 15% aux assurés sociaux. Désormais, il existe donc quatre taux de remboursement des médicaments par l'assurance maladie : 100%, 65%, 35% et 15%. Pour vous aider à vous y retrouver, Priorité santé mutualiste ouvre le 19 avril un nouveau service sur le médicament.

Blanche barrée, blanche, bleue et désormais orange : les vignettes des médicaments en voient de toutes les couleurs. Et les patients ne comprennent plus rien à leurs remboursements. Ainsi, 150 médicaments ont vu leur taux de remboursement passer de 35% à 15% le 16 avril. Ces médicaments disposent désormais d'une vignette orange. Gélules, comprimés, poudres, suppositoires : ils représentent un total de 594 spécialités pharmaceutiques.

Vous sortez de chez votre médecin traitant avec une ordonnance. Les médicaments qu'il vous a prescrits vous seront-ils remboursés à 100%, à 65%, à 35% ou à 15% ? Pour le savoir, appelez Priorité santé mutualiste, qui ouvre le 19 avril un nouveau service sur le médicament.

Ce dispositif est accessible aux adhérents des mutuelles sur simple appel au 39 35 (prix d'un appel local). Outre le remboursement, ce service vous informe également sur le bon usage du médicament, l’automédication, les génériques, la dénomination commune internationale (DCI), les risques des contrefaçons et l'achat sur Internet

Décrypter les notices illisibles
Le nouveau taux à 15% concerne les médicaments à service médical rendu (SMR) faible ou insuffisant dans toutes leurs indications. Le médecin du centre de contact de Priorité santé mutualiste peut notamment vous expliquer les raisons de cette baisse de prise en charge par l’assurance maladie. Il pourra également vous proposer d'autres solutions thérapeutiques.

"L’objectif est de conseiller les adhérents des mutuelles pour qu’ils puissent faire des choix éclairés grâce à des informations de qualité sur les produits de santé", explique Géraldine Merret, responsable de pôle à Priorité santé mutualiste. "Il ne s’agit pas que d’informer, mais bien d’accompagner des appelants à travers une éducation au bon usage du médicament", poursuit-elle.

Le grand public est trop souvent confronté à des notices illisibles. Priorité santé mutualiste vous aide à les décrypter. Le médecin du 39 35 vous indique les effets indésirables connus d’un médicament, ses contre-indications ou son mode d’administration. Toutes ces informations sont validées par les autorités sanitaires. Attention : le praticien du centre de contact ne réalise jamais de diagnostic.

Rassurer sur la sécurité des génériques
Autre axe du service : vous guider dans votre démarche d’automédication en toute sécurité. La réponse du médecin est personnalisée en fonction du symptôme : rhume, toux, maux de tête… Ce professionnel de santé distingue les signes que l'on peut traiter par automédication de ceux qui nécessitent un avis médical. Il fournit également des conseils pratiques à adopter avant de recourir aux médicaments : règles diététiques et hygiéniques, comme le lavage des mains ou du nez…

Enfin, les adhérents des mutuelles peuvent obtenir des renseignements sur la dénomination commune internationale (DCI) et les génériques. Objectif : les rassurer sur la sécurité et l’efficacité de ces produits. La correspondance entre un nom de marque et la molécule peut aussi être expliquée au téléphone.

Ghislaine Trabacchi