Marisol Touraine s’attaque aux déserts médicaux

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a promis hier un "plan global et cohérent de lutte contre les déserts médicaux", début 2013. "Dans quelques jours, je vais lancer une concertation avec les syndicats de médecins et les élus territoriaux, sur la base de certaines propositions", a-t-elle déclaré hier au "Grand Rendez-vous" Europe 1, I-télé et au Parisien/Aujourd’hui (page 9).

Tout en reconnaissant qu’"il n’y a pas de recettes magiques pour résoudre le problème des déserts médicaux", elle a évoqué plusieurs pistes de travail pour inciter les jeunes médecins à "s’installer dans un territoire rural ou urbain sensible". La ministre propose notamment de créer un "guichet unique" pour fournir les informations administratives et pratiques aux volontaires à l’installation dans des zones sous-dotées, rapporte Le Parisien. "Il n’y aura pas de mesures autoritaires, mais des incitations", a-t-elle assuré.

Par ailleurs, le Bloc, syndicat à l’origine du mouvement de protestation des médecins libéraux, a appelé vendredi à la fin de la grève pour ne pas "nuire" aux patients, tout en prévenant que le mouvement allait "s’amplifier" sous d’autres formes, rapportent Les Echos (page 6).

Interrogée sur la fin du conflit, Marisol Touraine a assuré que "l’accord sur les dépassements d’honoraires, signé par une majorité de syndicats représentatifs, s’appliquera, et c’est un bon accord" (Le Parisien). "Les médecins qui pratiquent des dépassements raisonnables ont à y gagner et une grande majorité de médecins appliquent des tarifs entièrement remboursés par la Sécurité sociale", a-t-elle ajouté.

Enfin, la ministre de la Santé a précisé que l’expérimentation des salles de consommation de drogue se mettra en place "dans le courant de l’année 2013", soit plus tard que prévu, ajoutant qu’elle ne souhaitait pas leur multiplication "dans un premier temps", car il faut le temps de "discuter avec les municipalités" concernées.

Les avantages des réseaux de soins
C’est le mercredi 21 novembre que la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale examinera la proposition de loi sur les réseaux de soins. Dimanche, lors du "Grand rendez-vous" d’Europe 1, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a rappelé que ce texte de loi ne remettra pas en cause le libre choix du professionnel de santé pour le patient.

Interrogé hier lors du journal de 20 heures de TF1, le président de la MGEN a, pour sa part, mis en avant les avantages des réseaux. "En moyenne, le coût d’achat d’un équipement optique est de 30% inférieur dans le réseau. Par ailleurs, nous améliorons de 25% notre remboursement", a précisé Thierry Beaudet.

A la veille de l’examen de ce texte, la commission des Affaires sociales a notamment auditionné le Syndicat national de l’optique mutualiste (Synom), présidé par Christian Py, également président de Visaudio. "L’échange a été constructif et a permis de donner un éclairage nouveau sur les réseaux en optique et en audition", indique celui-ci dans acuite.fr, le portail de l’optique, et dans L’Ouïe magazine.

John Sutton et Jean-Michel Molins