Maladies cardio-vasculaires : reportages filmés dans 3 pays européens

Le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Catalogne, en Espagne, ont mis en place des programmes innovants, simples et peu coûteux de prise en charge des patients souffrant de maladies cardio-vasculaires. Ces trois reportages, filmés pour la Mutualité française, ont été projetés aux congressistes le 5 juin. Séquences choisies !

Comment nos voisins européens s’impliquent-ils dans la prise en charge des maladies chroniques ? Cette question a été abordée le 5 juin au congrès de la Mutualité française. A cette occasion, trois films ont été projetés aux congressistes. Ces reportages traitent de la prise en charge de l'hypertension artérielle au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et dans la région de Catalogne en Espagne. Les systèmes mis en place dans ces trois pays sont différents.

Mais "il existe entre eux un fil rouge : le partage des rôles et des compétences entre les médecins et les infirmiers", explique Kulmie Samantar, directeur du département des relations internationales à la Mutualité française. Grâce à cela, le travail de chacun est optimisé et un professionnel de santé référent est toujours disponible pour accompagner le patient.

"Les programmes sont tous coordonnés, multidisciplinaires et sur le long terme", précise Annabel Dunbavand, médecin de santé publique à la Mutualité française. Dans ces trois expériences, elle souligne "la forte implication des infirmiers, que cela soit à domicile ou dans un centre de santé spécialisé". Au Royaume-Uni, par exemple, l’infirmière suit le malade, y compris lors de ses activités physiques ! Autre point commun : les patients ont, dans les trois pays, un rôle actif sur leur propre santé.

Martine Ciprut

Birmingham, au Royaume-Uni

Arnheem, aux Pays-Bas

Barcelone, en Espagne