croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

L’herpès génital

Le remboursement de certains médicaments contre l'herpès génital passe de 35% à 15%. Mais votre médecin peut vous prescrire d'autres médicaments plus adaptés pour traiter cette maladie sexuellement transmissible.

L’herpès génital est une infection sexuellement transmissible (IST) causée par le virus de l’herpès simplex. Il se caractérise par l’apparition de petites vésicules rouges douloureuses au niveau des organes génitaux, de l’anus ou des fesses. Il touche aussi bien l’homme que la femme.

Après un premier épisode, le virus reste présent à l’état latent dans l’organisme. L’infection est chronique et les récidives restent possibles notamment à l’occasion de circonstances particulières : fatigue, stress, règles…

L’apparition des vésicules s'effectue toujours en deux temps :
- d’abord, une sensation de picotement, de brûlure ou de démangeaison est ressentie au niveau génital.
- puis l’apparition, quelques heures après, de plusieurs vésicules rouges et douloureuses qui sécheront progressivement pour former une croûte.

La première poussée, appelée primo-infection, est souvent plus forte que les récidives. Elle peut parfois s’accompagner de certains symptômes comme de la fatigue, des douleurs musculaires, de la fièvre, des maux de tête ou l’apparition de ganglions. Dans certains cas, elle peut passer inaperçue.

La transmission s’effectue par contact sexuel non protégé avec une personne infectée par le virus. L’herpès reste contagieux jusqu’à la cicatrisation des lésions qui peut prendre plusieurs semaines. Le port du préservatif reste indispensable afin de limiter les risques de transmission pendant cette période. Toutefois, il ne protège pas intégralement : il est possible d’être contaminé par des vésicules localisées autour des organes génitaux. Il est donc préférable de ne pas avoir de rapports sexuels durant une période de poussée jusqu’à la cicatrisation des lésions.

Les autres solutions
Le taux de remboursement de certains traitements contre l'herpès génital est dorénavant fixé à 15%. Mais d'autres solutions thérapeutiques sont préconisées par la Haute Autorité de santé (HAS) pour s'en passer.

La primo-infection. A l’occasion de la consultation médicale, le médecin peut prescrire des traitements antiviraux par voie orale ou par voie intraveineuse : aciclovir ou valaciclovir. Ces médicaments sont remboursés à 65% par l'assurance maladie obligatoire. Des médicaments contre la douleur peuvent également être prescrits : paracétamol, ibuprofène, aspirine... Ces médicaments sont disponibles sans ordonnance en pharmacie et remboursables à 65% par l’assurance maladie obligatoire quand ils sont prescrits.

Les récidives. Elles peuvent être traitées si elles provoquent une gêne particulière ou un risque de transmission. La prise en charge repose sur des traitements antirétroviraux par voie orale : aciclovir, valaciclovir. Afin de débuter le traitement au plus tôt, il est recommandé de disposer d'une prescription médicale. Des traitements antidouleurs peuvent également être prescrits.

En cas de récidives trop fréquentes (plus de six par an), le médecin peut envisager un traitement antirétroviral au long court. Dans certains cas, une prise en charge psychologique peut également être conseillée.

L'hygiène de vie. L'herpès génital nécessite de :
- se laver régulièrement les mains afin de réduire les risques de contamination,
- d'éviter de toucher les lésions en raison des risques d’auto-inoculation à d’autres zones du corps ou de transmission à l’entourage,
- ne pas avoir de rapports sexuels pendant la période de poussée et jusqu’à la guérison des lésions,
- limiter les contacts avec les enfants ou les personnes fragilisées,
- ne pas partager le linge de toilette,
- ne pas arracher les croûtes.

Liste des médicaments dont le taux de remboursement est passé à 15%

Antiherpétiques par voie locale

ACICLOVIR (DCI)
ACICLOVIR ALMUS 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires ALMUS FRANCE)
ACICLOVIR ARROW 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires ARROW GÉNERIQUES)
ACICLOVIR BIOGARAN 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires BIOGARAN)
ACICLOVIR CRISTERS 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires CRISTERS)
ACICLOVIR EG 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires EG LABO, EUROGÉNERICS)
ACICLOVIR IVAX 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires TEVA SANTE)
ACICLOVIR MYLAN 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires MYLAN SAS)
ACICLOVIR QUALIMED 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires QUALIMED)
ACICLOVIR RATIOPHARM 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires RATIOPHARM)
ACICLOVIR RPG 5 P 100, 1 tube de crème de 10 g, (laboratoires RPG-RANBAXY PHARMACIE GÉNERIQUES)
ACICLOVIR SANDOZ 5 P. 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires SANDOZ)
ACICLOVIR TEVA5 P 100, 1 tube de 10 g crème, (laboratoires TEVA SANTE)
ACICLOVIR WINTHROP 5 P 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires SANOFI AVENTIS FRANCE)
ACICLOVIR ZYDUS 5 P 100, 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires ZYDUS FRANCE)
ZOVIRAX 5 P. 100 (ACICLOVIR), 1 tube de 10 g, crème, (laboratoires GLAXOSMITHKLINE)