Hôpital : Nicolas Sarkozy plaide pour « un retour à l’équilibre »

Le président de la République a insisté hier, lors d’un déplacement au centre hospitalier Henri-Dufaut, en Avignon (Vaucluse), sur la nécessité de "tenir les équilibres financiers", au moment où "deux tiers des hôpitaux sont en déficit", rapporte La Tribune (page 6). "Ce n’est pas sain", a estimé Nicolas Sarkozy, en rappelant que le budget consacré aux hôpitaux serait en augmentation de 2,9% en 2011, après 3% en 2010, précisent Les Echos (page 2).

Le chef de l’Etat a promis néanmoins que le gouvernement continuerait "à investir dans l’hôpital", mais avec "une seule limite" : celle "du respect des équilibres". "Nous avons un contrat de retour à l’équilibre. On le tiendra", a insisté le chef de l’Etat, devant un parterre d’infirmières et d’aides-soignantes.

"Oui, c’est vrai, il faudrait mieux payer les personnels, il faudrait plus d’emplois dans les hôpitaux, mais, en même temps, si on ne tient pas les équilibres locaux, on n’est plus un pays indépendant", a-t-il affirmé, rapporte L’Humanité (page 7).

Le président de la République était venu inaugurer les nouveaux locaux de l’hôpital Henri-Duffaut, dont ceux du service de cardiologie, précise La Croix (page 4). Il était notamment accompagné du député UMP du Vaucluse, Thierry Mariani, et de la maire d’Avignon, Marie-José Roig. Dans un autre registre, le chef de l’Etat s’exprimera aujourd’hui sur l’affaire du Mediator®, lors du Conseil des ministres, annoncent Les Echos.

John Sutton