Grippe porcine : pour l’OMS, la pandémie est « imminente »

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de relever le 29 avril son niveau d'alerte à 5. Ce seuil indique que la pandémie de grippe porcine est "imminente". L'OMS invite les pays touchés à activer leur plan de contrôle sanitaire. En France, les pouvoirs publics adressent leurs recommandations aux voyageurs qui se rendent dans les pays concernés ou en reviennent.

Parti du Mexique, le virus A/H1N1 – dit de la grippe porcine ou mexicaine – touche désormais une douzaine de pays dans le monde. Faute de ralentissement de l'épidémie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a relevé son seuil d'alerte au niveau 5 le mercredi 29 avril au soir.

"Le stade 5 correspond à la propagation du virus entre les personnes dans au moins deux pays. C'est un signal fort qui indique qu'une pandémie, c'est-à-dire une épidémie mondiale, est imminente", explique la Dre Annabel Dunbavand, médecin de santé publique à la Mutualité française.

L'OMS demande ainsi à tous les pays d'activer immédiatement leur plan de contrôle sanitaire. A ce stade, les mesures efficaces sont une surveillance renforcée, le dépistage et le traitement précoce des cas et la lutte contre l'infection dans tous les établissements de soins.

"L'aspect positif de la situation est que le monde est mieux préparé pour faire face à une pandémie de grippe qu'il ne l'a jamais été, atteste la Dre Margaret Chan, directrice générale de l'OMS. Les mesures de préparation prises face à la menace de la grippe aviaire auront été un investissement dont nous récoltons aujourd'hui les fruits".

Des symptômes similaires à ceux de la grippe saisonnière
La grippe porcine est une maladie respiratoire aigüe du porc provoquée par des virus grippaux de type A. Elle se propage dans l'air ou par contact direct ou indirect entre les animaux porteurs. Le virus A/H1N1 a franchi la barrière des espèces pour atteindre l'homme.

Les symptômes de la grippe porcine chez l'homme sont similaires à ceux de la grippe saisonnière : fièvre, toux, écoulement nasal, douleurs articulaires et musculaires. Chez les malades les plus sévères, la grippe porcine peut provoquer une grave pneumonie.

Les personnes qui reviennent d'un pays touché par la grippe porcine et qui ressentent l'un de ces symptômes sont invitées à prendre rapidement contact avec leur médecin traitant ou à appeler le 15. Les pays actuellement concernés sont le Mexique, les Etats-Unis, le Canada, la Nouvelle Zélande, la Suisse, l'Autriche, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, Israël, le Costa Rica, l'Espagne, le Pérou et les Pays-Bas.

Se laver souvent les mains
Suite à l'alerte de l'OMS, la France a activé son plan national de lutte contre une pandémie grippale. Les pouvoirs publics ont établi une liste de recommandations destinées aux personnes qui se rendent dans l'un des pays affectés. Ces conseils sont notamment affichés dans les aéroports.

Les voyageurs doivent éviter les lieux de rassemblement comme les salles de spectacle, les réunions publiques, etc. Ils doivent également se laver souvent les mains (cinq à vingt fois par jour) à l'eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique. Autres conseils : éviter le contact avec les personnes malades, et aérer régulièrement les lieux de séjour.

Le ministère de la Santé a mis des numéros d'information à disposition de la population : le 0825.302.302, le 01.45.50.34.60 et le +331.53.56.73.23 depuis l'étranger.

Ghislaine Trabacchi et Philippe Rémond