croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Elections de 2012 : la Mutualité Française ouvre un débat citoyen sur la santé

La Mutualité Française a organisé deux rencontres en région sur les thèmes du médicament et de la dépendance. Objectif : ouvrir un débat citoyen et élaborer des propositions en vue des élections de 2012. Le premier débat, intitulé "Médicament : ce qui doit changer !", s'est déroulé le 10 mai, à Nantes. Le deuxième débat, intitulé "Dépendance : choisissons la solidarité !" a eu lieu à Lyon, le 24 mai.

La Mutualité Française a donné la parole aux adhérents des mutuelles en organisant deux débats en région sur le médicament et la dépendance. Ces deux rencontres vont permettre d'alimenter les propositions portées par la Mutualité Française à l'occasion des élections présidentielles et législatives de 2012. Ces débats étaient ouverts à l'ensemble des adhérents mutualistes et plus généralement au grand public.

"Les élections de 2012 représentent pour notre mouvement une occasion unique de prendre l'initiative, soutient le président de la Mutualité Française, Etienne Caniard. Au travers de nos propositions, nous souhaitons que les enjeux de santé soient au centre des campagnes des futurs candidats, explique-t-il, nous souhaitons entendre leurs propositions et apporter celles de notre mouvement au débat public. La mobilisation commence dès maintenant !"

La première rencontre a eu pour thème "Médicament : ce qui doit changer !". Elle s'est déroulée le 10 mai, de 14h à 16h30 au grand auditorium de la Cité internationale des congrès, à Nantes (Loire-Atlantique). Ce premier débat s'est appuyé notamment sur le plan médicament présenté par la Mutualité Française, le 10 mars dernier, suite à l'affaire du Mediator®.

La deuxième rencontre a porté, quant à elle, sur la dépendance. Thème retenu : "Dépendance : choisissons la solidarité !". Elle s'est tenue le 24 mai, de 14h à 16h30 à l'Espace Tête d'or de Lyon (Rhône). Les intervenants ont notamment proposéà la salle de débattre de la prise en charge de la dépendance.
La Mutualité présentera ses propositions en matière de santé et de protection sociale lors de ses prochaines journées de rentrée, à l'automne. "Ces réunions sont des moments forts de questionnement et d'échange, conclut Etienne Caniard. Elles nous permettront d'élaborer des propositions en adéquation avec les préoccupations de nos concitoyens."

Philippe Rémond