croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Assurance maladie : le tarif des médecins généralistes passe à 23 euros en 2011

Les malades paieront plus cher les soins en 2011. La consultation chez le médecin généraliste passe de 22 à 23 euros. Le remboursement des médicaments à vignette bleue baisse de 35 à 30%. Seule consolation : davantage de foyers pourront bénéficier de l'aide à la complémentaire santé.

Ce n’est pas 1 euro symbolique ! En 2011, le tarif de consultation des médecins généralistes passe de 22 euros à 23 euros, soit une augmentation de 4,5%. Cette revalorisation représente un coût global de 290 millions d'euros. La précédente augmentation du tarif des généralistes datait du 1er juillet 2007.

Cette mesure va être supportée par les ménages et leur complémentaire via le ticket modérateur qui reste à la charge du malade : elle devrait coûter 66 millions d’euros aux complémentaires et 9 millions d’euros aux personnes qui en sont dépourvues.

Attention : la facture s'alourdit pour les patients qui consultent un médecin généraliste hors parcours de soins, c'est-à-dire sans passer par la case "médecin traitant". En effet, les consultations hors parcours de soins sont remboursées à seulement 30% par la Sécurité sociale, contre 70% si le patient passe par son médecin traitant.

Hors parcours de soins, la consultation d'un médecin généraliste de secteur 1 n'est remboursée qu'à hauteur de 5,90 euros par la Sécu (30% de 23 euros, moins le forfait de 1 euro), ce qui porte le reste à charge à 17,10 euros pour le patient. Les patients qui ont déclaré leur médecin traitant sont remboursés 15,10 euros (70% de 23 euros moins le forfait de 1 euro), soit un reste à charge limité à 7,90 euros. Une raison de plus pour choisir un médecin traitant !

Si le médecin consulté est en secteur 2, le montant de ses dépassements d'honoraires doit être ajouté à la note.

Une série d'augmentations découle de cette revalorisation de 1 euro des tarifs des généralistes, selon la situation du patient (âge, respect ou non du parcours de soins coordonnés, secteur d'activité du médecin consulté) :

  • La visite d’un généraliste à domicile, en journée, coûte 33 euros (23 euros de consultation + 10 euros de majoration).
  • La consultation d'un généraliste pour un enfant de 0 à 2 ans coûte 28 euros (23 euros de consultation + 5 euros de majoration).
  • La consultation d'un généraliste pour un enfant de 2 à 6 ans coûte 26 euros (23 euros de consultation + 3 euros de majoration).
  • La consultation d’un généraliste auquel votre médecin traitant vous a adressé pour un problème particulier coûte 26 euros.
  • La consultation d’un spécialiste pour un avis ponctuel, sur orientation de votre médecin traitant coûte 46 euros (soit deux fois le tarif de base d'une consultation chez un généraliste).

Philippe Rémond

Ce qui change en 2011

Remboursement des médicaments à vignette bleue
Le remboursement par la Sécurité sociale des médicaments à vignette bleue passe de 35% à 30% en 2011. Cette baisse de prise en charge concerne plus d'un millier de médicaments, comme le Spasfon® ou la Biseptine®. Il s'agit de produits dont le service médical rendu est modéré. Le remboursement des vignettes bleues par les mutuelles va mécaniquement passer de 65% à 70%. Le coût pour les ménages et leur complémentaire santé est estimé à 110 millions d'euros par la Mutualité Française.

Aide à la complémentaire santé
Le plafond de revenus pour bénéficier de l'aide à la complémentaire santé (ACS) passe à 799 euros par mois en 2011, contre 761 euros auparavant (personne seule vivant en métropole). Ce plafond devrait à nouveau être augmenté en 2012 pour atteindre 824 euros. Cette disposition doit permettre de couvrir 80.000 personnes supplémentaires. Pour rappel, l'aide à la complémentaire santé permet aux personnes qui ont des revenus modestes de bénéficier d'une aide pour payer leur mutuelle sous la forme d'un "chèque santé". Le montant de cette aide varie en fonction de l'âge. Il s'élève par exemple à 200 euros pour les personnes de 16 à 49 ans.

Forfait de 18 euros
Le seuil de la contribution de 18 euros que les patients paient pour tout acte médical pratiqué à l'hôpital ou en médecine de ville est augmenté. Auparavant, les patients acquittaient 20% de ticket modérateur sur toute facture ne dépassant pas 91 euros. Au-delà de cette somme, un forfait de 18 euros était appliqué pour limiter leur reste à charge. En 2011, ce seuil passe de 91 euros à 120 euros, ce qui alourdit la participation des malades.