2002-2006 : les ivresses ont progressé de 37% chez les ados de 15 ans

En 2006, 41% des adolescents de 15 ans ont déjà été ivres, contre 30% en 2002. En revanche, leur consommation de tabac a diminué dans le même laps de temps. C’est ce que révèle une étude sur la santé des "ados" présentée le 2 septembre par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes).

Les adolescents ont une consommation de plus en plus abusive de l’alcool. C’est ce que révèle une étude intitulée "La santé des élèves de 11 à 15 ans en France". Elle a été rendue publique le 2 septembre par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Cette enquête internationale a été réalisée entre mars et juin 2006 auprès de 7.154 adolescents.

Premier enseignement : 84% des jeunes de 15 ans ont déjà consommé de l’alcool. Tout aussi alarmant, les jeunes de 11 et 13 ans sont respectivement 59% et 72% à avoir bu. "L’alcool demeure la substance psycho-active la plus largement consommée à la primo-adolescence", souligne l’Inpes. Heureusement, la consommation régulière - plus de dix fois par mois -, concerne seulement moins d’un "ado" de 15 ans sur dix. En revanche, "l’ivresse alcoolique présente une forte augmentation", poursuit l’étude. Ainsi, 41% de ces adolescents ont déjà été ivres en 2006, alors que ce taux était de 30% en 2002, ce qui correspond à une progression considérable de 37%.

Cannabis : "première substance illicite"

A contrario, la consommation de tabac diminue. Son expérimentation est en "baisse notable" : 63 % en 2002, contre 54 % en 2006 chez les ados de 15 ans. Au cours de cette période et au même âge, l’usage quotidien du tabac a également diminué de 20% à 14%. Par ailleurs, " la féminisation du tabagisme à l’adolescence se poursuit ", indique l’Inpes. En effet, les filles en font l’expérience un peu plus tardivement que les garçons, en revanche elles fument plus fréquemment à 15 ans. Plus l’âge de la première cigarette est précoce (avant 13 ans), plus les jeunes sont dépendants, souligne l’Inpes.

Autre volet de l’étude : la consommation de cannabis. En France, c’est "la première substance illicite que les jeunes adolescents consomment", précisent ses auteurs. L’Hexagone occupe ainsi la sixième place des pays les plus consommateurs du monde, le Canada, l’Espagne et les Etats-Unis étant le trio de tête. Néanmoins, son usage semble stagner : 29% des élèves de 15 ans en avaient déjà fumé en 2002, contre 28% en 2006. En outre, l’expérimentation précoce du cannabis est rare, puisque seul un adolescent de 13 ans sur vingt en a consommé au cours de sa vie.

Une enquête internationale

L’étude "La santé des élèves de 11 à 15 ans" présentée par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) est le volet français d'une enquête internationale. Intitulée "Health behaviour in school-aged children" (HBSC), elle a été conduite sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et menée dans 41 pays, notamment en Europe, aux Etats-Unis, au Canada et en Russie. La France y a participé pour la 4e fois consécutive. L’étude a été réalisée par questionnaires auprès d’élèves de CM2 à la seconde âgés de 11, 13 et 15 ans.

Christophe de La Mure

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)