Attentats de Paris : émotion et détermination des mutuelles

Hommage des Parisiens envers les victimes des attentats du 13 novembre, place de la République à Paris.

Le président de la Mutualité Française a réagi ce week-end aux attentats meurtriers qui sont intervenus le 13 novembre à Paris. Sur Twitter, Etienne Caniard a fait part de son émotion et de sa solidarité envers les victimes. Avec une conviction : ne pas céder au repliement sur soi et défendre à tout prix le lien social.

Ne pas se taire. Cette conviction s’est affermie durant ce long week-end d’effroi et d’émotion. Après les attaques terroristes qui ont ensanglanté la capitale le 13 novembre, le mouvement mutualiste trouve naturellement sa place aux côtés des victimes des attentats de Paris et de leurs proches. Dès vendredi soir, le président de la Mutualité Française a réagi sur Twitter pour exprimer son émotion et sa solidarité envers les familles touchées.

tweet d'étienne caniard de solidarité envers les victimes des attentats de Paris de novembre 2015"Face à l’horreur, surtout ne pas céder", écrit Etienne Caniard. Comme après les attentats contre le journal Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, en janvier 2015, les mutuelles se sentent particulièrement concernées par des actes qui portent atteinte aux valeurs communes de notre société.

Le 15 octobre dernier, la Mutualité Française Paca organisait à Gap (Hautes-Alpes) un débat intitulé "Liberté, égalité, fraternité. Et en santé, ça donne quoi ? ", auquel participait le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese).

L’objectif de l’union régionale mutualiste était de montrer combien notre système de santé et de protection sociale a besoin, pour vivre, des valeurs de la République : liberté des patients dans une démocratie sociale et sanitaire encore à inventer, égalité pour tous d’accéder à des soins de qualité, fraternité d’une protection sociale fondée sur la justice et l’équité.

tweet de la mutualité française en soutien aux victimes des attentats du 13 novembre

Les mutuelles contribuent au quotidien à créer une société plus solidaire et à renforcer le lien social entre nos concitoyens : à leur niveau, elles participent via les prestations qu’elles offrent à leurs adhérents, en garantissant la solidarité entre les générations, ainsi qu’à travers leur réseau sanitaire et social réparti sur tout le territoire.

Pour marquer leur refus de la violence, les mutuelles continueront dans les jours à venir leurs actions en faveur du "vivre ensemble".

La campagne nationale de la Mutualité Française, lancée le 12 novembre, marquera une pause sur les réseaux sociaux durant le deuil national décrété par le chef de l’Etat en hommage aux victimes des attentats. Mais plus que jamais, notre #RDVsolidaire réaffirmera notre esprit de résistance face à la barbarie et à l’intolérance.

Pascal Lelièvre

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)